Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

FAIM DE VIVRE

Jérôme Ferrer

« Cuisiner pour quelqu’un est un acte d’amour, un don de soi, quel que soit le plat qu’on choisit de servir. C’est une façon de dire à la personne qui souffre, qui doit affronter les épreuves d’un traitement : “Je t’aime. Je suis là pour toi, tu peux compter sur moi.” »

Quand le cancer s’invite à table, même un grand chef se sent démuni. Jérôme Ferrer l’a vécu lorsque Virginie, avec qui il s’apprêtait à fonder une famille, a appris qu’elle avait un cancer du poumon de stade 4. Plongé dans un combat injuste, il a affronté la maladie avec les armes qui sont les siennes : le plaisir de cuisiner des plats assaisonnés de souvenirs et de tendresse. Son témoignage est un récit touchant, une réflexion sur le pouvoir d’une simple recette de tomates farcies, une belle histoire d’accompagnement et un généreux hommage à la « faim de vivre » de ceux qui s’aiment.

Faim de vivre trouvera un bel écho parmi tous ceux qui accompagnent une personne atteinte du cancer et se sentent impuissants à la soutenir.

« Cuisiner pour quelqu’un est un acte d’amour, un don de soi, quel que soit le plat qu’on choisit de servir. C’est une façon de dire à la personne qui souffre, qui doit affronter les épreuves d’un traitement : “Je t’aime. Je suis là pour toi, tu peux compter sur moi.” »

Quand le cancer s’invite à table, même un grand chef se sent démuni. Jérôme Ferrer l’a vécu lorsque Virginie, avec qui il s’apprêtait à fonder une famille, a appris qu’elle avait un cancer du poumon de stade 4.

Témoignage | 192 pages | 14 x 20 cm | 22,95 $ (papier) | 16,99 $ (numérique)

18 janvier 2018

ISBN : 978-2-89077-811-5

Ce qu'on en dit

« [Jérôme Ferrer] raconte comment il a accompagné ce combat en montagnes russes, et ce que cela implique pour un aidant. » Denis Lévesque, TVA

« Un livre à lire parce que je pense que ça peut aider et ça fait réfléchir beaucoup. » Paul Arcand, 98,5 FM

« Un bel accompagnement pour des gens qui vivent le deuil ou qui accompagnent quelqu’un vers la fin, ou pour quelqu’un qui vit ses derniers moments. Très émouvant. » Claudia Larochelle, RDI

« Celui qui sait plus que personne qu’on peut tout perdre et tout recommencer se raconte dans un livre libérateur. Une expérience partagée, pour qu’elle puisse en aider d’autres. » Manon Chevalier, Le Bel Âge

Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer