Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

À LA SOUPE

Josée di Stasio

Photos de Dominique T Skoltz

                                                  52 soupes
                                12 bouillons  ·
  24 garnitures
                           12 accompagnements gourmands
                                        et tout plein d’astuces…

52 soupes bien garnies et bien accompagnées à décliner toute l’année pour remplir la maison d’effluves agréables à l’heure du lunch, ouvrir l’appétit aux invités du samedi soir et garder au congélateur des réserves qui simplifient la vie.

Des bases originales : bouillon de lait de coco, bouillon de tomate de septembre, bouillon de parmesan, fumet de porcinis. Puis des mélanges gagnants : des légumes, des légumineuses, des céréales, du poisson, un peu de viande… et encore des légumes introduits au fil des récoltes de nos fermiers, de la première asperge du printemps au dernier bouquet de kale de la saison ! Avec des accompagnements gourmands : scones au fromage, craquelins multigrains, grilled cheese… Et la touche finale qui fait la différence : huile parfumée, légume braisé, petite julienne, concassé de noix pour l’indispensable croquant.

Les soupes de Josée sont colorées, nourrissantes, réconfortantes, festives, savoureuses, anti-gaspi, et surtout pas ennuyantes !

 

                                   

Photos de Dominique T Skoltz

52 soupes bien garnies et bien accompagnées à décliner toute l’année pour remplir la maison d’effluves agréables à l’heure du lunch, ouvrir l’appétit aux invités du samedi soir et garder au congélateur des réserves qui simplifient la vie

Livre de cuisine | 192 pages (cartonné 3 pièces) | 22,8 x 25,4 cm | 39,95 $ (papier)

11 octobre 2018

ISBN : 978-2-89077-839-9

Ce qu'on en dit

« 52 soupes qui fleurent bon le bouillon maison, les tomates de septembre, le fumet de porcinis, le bouquet de kale. Des légumes à foison, des garnitures, des à-côtés, de magnifiques photos, tout y est ! » Josée Blanchette, Le Devoir

« À la soupe est un ouvrage beau, généreux, plein de recettes simples et réconfortantes qui sont presque toutes [l]es versions [de Josée] de classiques qu’on connaît et qu’on aime. Il y a toujours sa touche personnelle : le gingembre dans le potage de courge, la moutarde de Dijon dans la crème de chou-fleur. » Susan Schwartz, Montreal Gazette

Aussi...

  • À LA DI STASIO À LA DI STASIO Josée di Stasio

    Photographies de Louise Savoie

    Parmi les quelque mille recettes de l’auteur, la sélection fut difficile. La variété est au rendez-vous : plateau pour l’apéro, cappuccino de champignons, saumon en croûte d’épices, poulet au fromage et aux légumes rôtis, des purées de pommes de terre inusitées. Bien sûr des pasta délectables et les incontournables pizzas.

    En savoir plus
  • CARNET ROUGE (LE) CARNET ROUGE (LE) Josée di Stasio

    Habituellement, ça commence par une recette. Cette fois, c’est une couleur. Celle de mon vieil agenda que j’aimais tant et qui m’a donné cette envie de rouge. Ensuite, l’inspiration est venue d’un livre de cuisine vénitienne, bel objet sensuel aux coins arrondis, sobre, maniable. Puis de ce papier décoratif florentin aux motifs écarlates. J’ai pensé : « Ce serait beau pour tapisser une couverture. » La couverture de quoi ? Un livre ? Non, un carnet. Celui-ci serait rouge. Comme mon agenda. Comme les joues d’amis venus du froid autour d’une tablée improvisée pour partager, en toute simplicité, apéros, gourmandises et plein de cadeaux à boire et à manger.

    jeux de Voiture

    En savoir plus
  • PASTA ET CETERA À LA DI STASIO PASTA ET CETERA À LA DI STASIO Josée di Stasio

    Josée di Stasio nous revient avec un ouvrage aux parfums d’Italie : PASTA ET CETERA à la di Stasio. Des recettes de pâtes, bien sûr, nombreuses (une cinquantaine et autant de variantes – de quoi manger une pâte différente chaque semaine pendant deux ans), diverses et surtout « simplissimes ».

    En savoir plus
  • À LA DI STASIO 3 À LA DI STASIO 3 Josée di Stasio

    Photographies de Jean Longpré

    « J’ai abordé ce projet en me disant : “ C’est mon troisième livre, ça me prendrait vraiment un concept ! ” Des concepts, j’en avais plein, de toutes sortes. Puis le temps a passé. J’ai beaucoup réfléchi. Beaucoup cuisiné. Reçu beaucoup d’amis. Et là, ça m’a frappée : lorsque je reçois des gens que j’aime, il n’y en a pas de concept !

    En savoir plus
Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer