Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

GARÇON EFFACÉ

Garrard Conley

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Baptiste Bernet

L'histoire vraie qui a inspiré le film de Joel Edgerton, BOY ERASED, avec Lucas Hedges, Nicole Kidman et Russell Crowe, ainsi que les Québécois Xavier Dolan et Théodore Pellerin.

Arkansas, 2004. Garrard a dix-neuf ans lorsque ses parents découvrent son homosexualité. Pour ces baptistes ultraconservateurs, la chose est inconcevable. Afin de « guérir » leur fils, ils l’envoient dans un centre de conversion qui pratique une véritable torture mentale pour corriger les comportements prétendument déviants.

Récit autobiographique, Garçon effacé nous plonge dans l’univers terrifiant de l’intégrisme chrétien moderne. Cette immersion touchante dans les questionnements et les doutes d’un jeune gay est aussi, avant tout, une magnifique histoire d’amour filial et la réponse à la question « Comment vivre lorsqu’on vous demande de ne plus être vous-même ? »

 

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Baptiste Bernet

L'histoire vraie qui a inspiré le film de Joel Edgerton, BOY ERASED, avec Lucas Hedges, Nicole Kidman et Russell Crowe, ainsi que les Québécois Xavier Dolan et Théodore Pellerin.

 

Récit autobiographique | 384 pages | 15,2 x 22,9 cm | 29,95 $ (papier) | 21,99 $ (numérique)

25 octobre 2018

ISBN : 978-2-89077-852-8

Ce qu'on en dit

* * * *  « Garrard Conley est certainement parvenu, à partir de la laideur et de la souffrance, à créer quelque chose de beau et d’inspirant. » Christian Saint-Pierre, Le Devoir

« Extrêmement bien écrit. » Publishers Weekly

« Un enchaînement puissant d’événements que Garrard Conley dépeint avec éloquence. » The Washington Post

« Le récit courageux d’un jeune homme qui accepte sa sexualité malgré la fulmination de son entourage. Une histoire triomphante et poignante. » Julia Scheeres, auteure best-seller du New York Times

« La puissance du récit de Garrard Conley ne tient pas seulement à la description vibrante de l’absurdité de ce système de thérapie, mais aussi au lyrisme de ses réflexions sur la sexualité et l’amour. » Los Angeles Times

« Garrard Conley analyse avec franchise le sentiment de perte qui accompagne sa rupture avec la religion et, par conséquent, avec une famille qu’il aime toujours. Son regard d’écrivain s’aventure souvent au-delà des limites habituelles du témoignage. » The Toronto Star

Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer