Flammarion Québec

Contact
Titre, auteur, ISBN, mots-clés

L' AMÉRIQUE FANTÔME

Les aventuriers francophones du Nouveau Monde

Gilles Havard

Durant trois siècles, le territoire nord-américain a vu se tisser une longue trame de rencontres et de métissages entre Amérindiens et coureurs de bois, interprètes ou trappeurs francophones. Occultée par la narration officielle et l’imaginaire des westerns, la mémoire de ces aventuriers fantômes dessine dans ce livre une autre version de l’histoire de l’expansion européenne. Les rapports entre autochtones et non-autochtones qui s’y dévoilent compliquent et enrichissent notre vision de la colonisation et du contact des cultures. Gilles Havard a passé dix ans à exhumer des artefacts, interroger des descendants, décortiquer des archives, pour reconstituer le récit biographique de dix de ces « hommes libres » au parler français. Parmi eux, citons Étienne Brûlé, premier Européen à explorer les Grands Lacs et souvent qualifié de fondateur de l’Ontario ; Pierre-Esprit Radisson, qui a lui-même raconté ses aventures avec les Indiens du Canada ; les frères La Vérendrye, qui participèrent à l’exploration française des Grandes Plaines ; Toussaint Charbonneau, qui accompagna l’expédition transcontinentale de Lewis et Clark ; et Pierre Beauchamp, qui vécut parmi les Arikaras et dont le fils se tient aux côtés du chef Son of the Star sur la couverture de ce livre.

Durant trois siècles, le territoire nord-américain a vu se tisser une longue trame de rencontres et de métissages entre Amérindiens et coureurs de bois, interprètes ou trappeurs francophones. Occultée par la narration officielle et l’imaginaire des westerns, la mémoire de ces aventuriers fantômes dessine dans ce livre une autre version de l’histoire de l’expansion européenne.

Histoire | 656 pages (photos noir et blanc et cahier couleur) | 15,2 x 24,1 cm | 45,95 $ (papier) | 34,99 $ (numérique)

29 août 2019

ISBN : 978-2-89077-881-8

« Pour relater cette histoire à travers le destin d’une sélection de personnages hors du commun, il fallait un auteur à l’écriture alerte et limpide, une personne sagace douée d’une capacité d’analyse supérieure et d’une curiosité insatiable […]. Gilles Havard était l’historien tout désigné pour accomplir ce tour de force. »
Robert Vézina, préfacier, linguiste, ex-P.-D.G. de l’OLF et ex-président du Conseil supérieur de la langue française

Ce qu'on en dit

« [Un] ouvrage capable de captiver tant le spécialiste que le grand public. » Normand Provencher, Le Soleil

« Un ouvrage superbe, accompagné d’une éblouissante iconographie […] qui se présente sous la forme de dix mini-biographies faisant la part belle à une poignée de ces “remarquables oubliés”… » Louis Hamelin, Le Devoir

« Ces hommes [coureurs de bois] ont laissé une trace profonde, que l’historien s’attache à reconstituer, racontant leurs aventures dans une langue vivante et parfois romanesque. » Philippe Couture, Le Devoir

« Un grand récit ethnographique. » Magazine LIRE

« Après le livre, on n’attend plus que le film, qui serait un anti-western. » Libération

«Les images, les lieux, les hommes, les femmes, les Canayens, les Innus dépeints par [Gilles] Havard et Serge Bourchard, leurs patenteux, leurs aventuriers, resteront dans la mémoire de leurs lecteurs.» Marie-France Bazzo, L’Actualité

« Gilles Havard [offre] au lecteur un récit facile d’accès, vif, plaisant et fourmillant d’anecdotes, sans rien abdiquer cependant de la qualité interprétative qu’on lui connaissait déjà. » Sébastien Jahan, La vie des idées

« Collection d’essais biographiques habilement tissés, L’Amérique fantôme est aussi la démonstration de la proximité entre le meilleur de l’écriture historique et l’art du roman. […] En somme, la richesse des informations partagées dans ce livre savant est réellement stupéfiante et comble de nombreuses lacunes dans les connaissances actuelles . » Benjamin Hoffmann, The Ohio State University

Envoyez à un ami

255 caractères maximum

Envoyer